Domaine PHUSIS, Steve Bettschen 2018

Suisse AOC, Rouge, 75cl, Carton de 1 bouteille, METAPHUSIS, "Gamay sur Granite", vin rouge de pays romand

Référence GAMA 2018 PHUS BETT RB

30.00 CHF (32.30 CHF avec TVA)
New
Egalement disponible

Domaine PHUSIS, Steve Bettschen
Suisse AOC, Blanc, 37.5cl, Carton de 1 bouteille, METAPHUSIS, "Chasselas Oloroso", vin blanc du pays romand

24.50 CHF (26.40 CHF avec TVA)
New

Domaine PHUSIS, Steve Bettschen 2014
Suisse AOC, Blanc, 75cl, Carton de 1 bouteille, METAPHUSIS, Arvine extra-brut, 75 cl, fait selon la méthode traditionnelle

39.00 CHF (42.00 CHF avec TVA)
New

Domaine PHUSIS, Steve Bettschen 2018
Suisse AOC, Blanc, 75cl, Carton de 1 bouteille, METAPHUSIS, "Roche Fleurie", assemblage de vin blanc du pays romand

24.50 CHF (26.40 CHF avec TVA)
New

PHUSIS s’y distingue en confectionnant des vins artisanaux et confidentiels. Avec pour but de prolonger la productivité de la nature (phusis) elle-même.

L’histoire d’un passionné créateur… Steve Bettschen

Après plus de 10 ans passés au sein du CAVE SA (Club des Amateurs de Vins Exquis) Steve Bettschen quitte l’entreprise dans le but de réaliser son rêve : faire son vin…
Depuis 2005, aux côtés de Marie-Thérèse Chappaz il apprend les subtilités de la vinification. Partant de rien, Steve se lance en 2007 dans ce projet ambitieux. Son histoire viticole commence à Sensine (commune de Conthey, dans le Valais), où il acquière sa première parcelle : une vieille vigne de petite arvine. En 2011 l’opportunité unique se présente d’agrandir son domaine de 27 ares supplémentaires avec Le Clos du Mormont, sur les Côtes de l’Orbe. Une belle parcelle de pinot noir sur un sol calcaire vient alors compléter sa gamme « PHUSIS ».

La gamme «METAPHUSIS», c’est du négoce haute-couture !

Fait unique, le domaine PHUSIS possède deux gammes de vins :

  • La gamme « Phusis » : les raisins sont issus de ses propres vignes, à savoir Sensine et Clos du Mormont.
  • La gamme « MetaPhusis » : cette gamme, c’est du négoce haute-couture. Les vins sont élaborés à partir de raisins choisis au gré des rencontres avec des personnes, des vignes, des cépages… Chaque année les cuvées de la gamme « Metaphusis » sont donc différentes et confidentielles. Les quantités sont extrêmement faibles (parfois seuls 30 litres d’une cuvée arrivent en bouteille). Mais la diversité est incroyablement large. Le millésime exceptionnel qu’était 2015, a permis à Steve de créer 12 cuvées différentes ! On trouve ainsi un gamay de Valentina Andrei, dans le Valais, un saint-laurent du domaine Signolet à La Neuville, au bord du lac de Bienne, de la rèze du Grugnay, dans le Valais … 

L’amoureux de la nature s’adapte au raisin, l’accompagne, lui laisse le temps dont il a besoin, et ne le force jamais. Le nom du domaine n’a vraiment pas été choisi au hasard :

« Phusis » vient du grec et signifie « nature ». En effet, au domaine Phusis, c’est la nature qui décide !

La grande force de Steve, c’est son expérience en termes de dégustation. La Bourgogne, est une de ses régions favorites pour ses très grands pinots noirs et chardonnays. La Loire, le Jura, le Beaujolais, mais aussi le Piémont sont des régions viticoles qui l’inspirent et l’influencent dans ses choix.

Le vigneron encaveur découvre en 2013, à la Sarraz, un lieu pour faire son vin. Un réduit et une belle cave enterrée permettront à Steve d’avoir plus d’autonomie. Cette installation aura une conséquence : sa petite arvine en provenance du Valais, étant dorénavant pressée dans le canton de Vaud, perd l’appellation « AOC Valais » pour devenir un « Vin de pays ». Le seul regret pour Steve est de ne plus pouvoir mentionner de lieux dits sur ses bouteilles. Qu’à cela ne tienne, il aiguillera les consommateurs en mentionnant le type de sol : « sur schiste, sur granite, sur éboulis, sur falaise, etc. ».

 

 

Appellation
Millésime 2018
Flaconnage 75cl
Type Rouge
Conditionnement Carton de 1 bouteille


Cépage Gamay

Millésime 2018

Température de service 15 à 17 °C

Longévité 2020-2030

Notes de dégustation

Robe cerise foncé. Nez à la fois intense et mystérieux, fruité et sylvestre : coulis de baies noires, épices douces, violette, bois brûlé, mousse de chêne. Entrée en bouche précise, pulpeuse mais aussi légèrement resserrée. Evolution sur un important crescendo, une belle acidité, de petits tannins fins, peu marqués mais bien présents. Finale imposante mais sans lourdeur. Importante présence fruitée qui me manque ni de fond, ni de verticalité (avril 2020).

Suggestions de consommation

Longe de veau à la ficelle, vol-au-vent, épaule d’agneau confite.